La source d'embellissements en français pour le Scrapbooking
. Galerie AstucesS Papotage
 Catégories

Rechercher...     Aide?

Elles ont utilisé ...

Virg

Portraits


Elles ont aimé !
Catherine
Carine

Evénements
 

Le Montage du Mini Album Cartable

 

Le montage du mini-album Cartable est un vrai jeu d’enfant pour celles qui aiment la couture ou la broderie, alors, à vos aiguilles !

 

 


1) Vider les petits trous

La première étape est de vider les petits trous qui serviront à la couture, quand il reste encore le centre. Pour se faire, il suffit de pousser très légèrement avec une aiguille, ou la mine d’un critérium, pour une prise en main plus facile.

 


2) Choisir son type de décoration

Suivant la façon dont vous allez décorer votre mini album, je vous conseille de ne pas suivre le même enchainement d’étapes.


2a) si vous décorez à la peinture et avec des encres

Dans ce cas là, je vous conseille de décorer en premier toutes les différentes parties du cartable séparément. Ainsi, vous pourrez parfaitement utiliser des tampons, si vous le souhaitez, en étant toujours bien à plat et sans être coincée par une paroi !!!
Si vous décorer à la peinture, éviter le « tartouillage » excessif. Personnellement, je travaille avec un pinceau presque sec et j’ajoute petit à petit de la peinture. Ainsi, je n’ai pas de surépaisseur au niveau des picots de montages, qui sont coupés au millimètre près !
Après avoir décoré les différentes parties du cartable, vous pourrez les monter en suivant les explications ci après.

2b) Si vous décorez votre cartable avec du papier motifs

J’ai choisi cette option et j’ai préféré monter en premier le corps du cartable. Ainsi, j’ai pu mesurer ensuite les tailles exactes pour découper mes papiers, en n’oubliant pas de recouvrir les tranches, comme par exemple, la tranche du bas, au dos du cartable.
J’ai ensuite découpé toutes les feuilles de papier, pour décorer l’intérieur et l’extérieur du cartable et je les ai collées avant de coudre le cartable pour le montage définitif !
Mais, voyons maintenant plus en détails les différentes étapes !

3) Ce qu’il faut coller !

3a) Le montage du dos du cartable

Collez le dos du cartable (le plus grand rectangle) sur le fond (partie avec deux séries de 6 trous, pour fixer les « file folder ».

Vérifier au préalable sur quelle partie il va falloir mettre la colle et inutile d’en mettre des tonnes. J’utilise de la colle pour encadrement, mais de la colle blanche ou de la colle à bois marchent aussi.

Collez ensuite les deux cotés, en regardant bien, là aussi, où il faut mettre la colle. Maintenez le tout bien en pression pour que cela reste bien en position. J’aime beaucoup ma colle, car elle sèche assez rapidement et que je n’ai pas besoin de maintenir sous presse pendant des heures ! A vous de trouver celle qui vous conviendra le mieux.

3b) Les découpes des différentes parties en papier

Découpez tous les papiers, pour recouvrir les différentes parties du cartable, sur les deux faces.

Pour le dos du cartable, j’ai fait attention de bien recouvrir la tranche du bas du cartable, pour qu’elle soit cachée sous le papier, mais vous pouvez sinon très bien l’encrer ou la peindre, comme les tranches de devant.

J’ai également eu envie de recouvrir en même temps le dos et les deux cotés extérieur du cartable, en pliant mon papier. Vous pouvez faire ainsi, ou bien couper 3 morceaux de papiers séparés, cela n’a pas d’importance !

3c) Coller le papier uniquement sur une seule des faces du cartable !

Pourquoi cette drôle de lubie qui consiste à ne coller les papiers que sur une des faces et pas les deux ? Et bien, uniquement parce que cela va vous permettre de trouer votre papier, pour repérer vos trous de couture ensuite. En effet, si vous recouvrez les deux faces de carton bois avec du papier, vous n’aurez plus aucune idée de où se trouvent les « pré-trous » réalisés pour vous permettre de coudre votre mini album. Ensuite, ce sera le « jeu du hasard » pour tenter de les retrouver !!! Grrrrr !!! Crise de nerf assurée !!!!
Donc, collez vos papiers sur une face (personnellement, j’ai choisi la face extérieur), puis plantez patiemment une aiguille dans tous les trous, par la face en carton bois, pour « pré-trouer » les papiers que vous venez de coller, à l’endroit des trous de coutures.

3d) S’occuper tout de suite de la poignée du cartable !

Avant de coller le papier sur les deux faces du carton du dessus du cartable, il faut s’occuper de la mettre en place la poignée du cartable. J’ai repris une technique que j’ai découvert sur les créations de Floliescrap et qui marche super bien (merci Floliescrap !). J’ai découpé un rectangle de 1.5 par 20 cm dans du Bazzill assorti au cartable. J’ai scotché dessus un ruban de la même taille. Sur le rectangle en carton bois qui sert à glisser la poignée (avec deux grandes fentes), après avoir « pré-troué » le papier déjà collé sur la face extérieur, découpez aussi les deux encoches pour les poignées.

Enfilez le ruban collé au papier dans les encoches et fixez-les au dos du carton bois, en donnant une forme d’anses.

Découpez le rectangle de papier pour décorer le dessous de la poignée, sans évider les encoches et collez le en place.

3e) Coller les papiers déco sur l’autre face du cartable

Pour chaque partie du cartable, coller le papier sur la deuxième face, pour recouvrir le carton bois. Ensuite plantez (de nouveau patiemment !) une aiguille dans tous les trous, par la face que vous avez déjà pré-trouée, pour traverser maintenant totalement le deuxième papier que vous venez de coller.

Ainsi, vos trous de coutures sont parfaitement préparés et vous pourrez très simplement coudre votre cartable sans aucun acharnement !!!


4) Et maintenant, passons à la couture

4a) Des petits trucs

Pour éviter d’avoir trop de fils à glisser dans les trous du cartable, tout en ayant un large fil dans mes coutures, je coupe une bonne longueur du mouliné DMC (avec tous mes restes du point de croix !) que je dédouble. Je passe le fil dans le chat de l’aiguille, je positionne mon aiguille parfaitement à la moitié de l’aiguillée et je fais un nœud double au bout. Ainsi, je vais coudre avec 6 fils, tout en ne passant que 6 fils à la fois dans les trous de l’album.

Pour commencer et finir mes coutures, je fait un double nœud dans la partie intérieur du cartable et quand le nœud est bien serré, je coupe presque au raz !

4b) Le montage des poches

Avant de fixer les poches, si vous le souhaitez, vous pouvez encrer les bords des poches et du « surélévateur » , pour en harmoniser la couleur avec le cartable.

 Ensuite, placez la cale de surélévation, puis la poche, par-dessus l’emplacement prévu sur le devant du cartable et cousez en traversant les 3 épaisseurs de carton bois !

 

4c) L’encrage des tranches

Il est tout à fait possible de laisser les tranches du cartable visibles au naturel. Moi, j’ai finalement décidé de les encrer en bleu, pour parfaitement des assortir avec le cartable.

4d) Faire la couture décorative

Sur les bords des rabats haut et bas du cartable, la couture n’est là que comme élément décoratif !!! Je l’ai donc faite au point jeté, simplement, mais en jouant avec les couleurs des fils.

4e) Les coutures de montage

Les coutures de montage servent à créer les charnières entre deux parties du cartable. Elles sont réalisées dans la diagonale entre un point sur une plaque et le point le plus près sur l’autre plaque. Le plus simple est de placer parfaitement à plat les deux plaques à coudre entre elles, en faisant se toucher les tranches, comme sur la deuxième photo et en veillant bien à maintenir les deux plaques bords à bords. Vous avez ainsi l’écartement parfait et il ne vous restera qu’à mettre les deux plaques perpendiculairement, lorsque vous aurez fini votre couture et les nœuds.

C’est par un bel après midi de septembre que j’ai décidé de me mettre à la couture de mon cartable, tout en lisant Harry Potter aux enfants. Et oui, c’est ça d’être une maman multi fonction ! Je me faisais une joie de le coudre, car, je l’ai créé avec tous ces trou-trou par pur égoïsme !!! A force de voir mes enfants faire de la tapisserie tous les soirs, cela m’avait donné très envie de faire de la couture, et c’est pour cela que j’ai créé ce cartable avec tant de couture !!! Si si, c’est juste un petit caprice !!! Hi hi hi !!! Et bien, vous n’allez pas me croire, je n’ai quasiment pas pu le coudre ! Ma fille de 6 ans à trouvé ça tellement rigolo, qu’elle me l’a pris et s’est débrouillée comme un chef pour faire les coutures ! Hein ! Et qu’est ce que vous voulez répondre à ça ???? Et bien, je l’ai félicité et dans mon fort intérieur, j’ai pleuré mes instants de couture ! Ouin !!!!! Et en plus, pour faire plus original, je lui ai fait faire les coutures de montages en deux fois, de deux couleurs différentes !!!

Voilà le cartable quasiment fini !

Il me reste encore à fixer les imitations de boucles de cartables, mais je vais d’abord les embosser à chaud à la Utee dorée. Je prévois également de décorer ce cartable avec des embellissements….
Pour l’intérieur, j’ai le projet de regrouper dans ce cartable quelques souvenirs d’école marquants de Julian, de la maternelle au CM2. Bien sûr, c’est très condensé, mais l’idée est d’y mettre, pour chaque classe, la photo de classe petit modèle, une photo d’une sortie, du spectacle de fin d’année et une photo du « chef d’œuvre » de l’année qu’il préfère !!! Voilà un projet de bien grande ampleur, car il demande de fouiller dans les boites de photos, les sacs de souvenirs apportés de l’école et l’ordinateur, pour ces 7 dernières années, car il est déjà en CM1 !!!!
Je vous tiendrais au courant de l’avancée de mes fouilles, ces prochains mois !!! Hi hi hi !!!

Un petit conseil ! Si vous voulez comme moi coudre les File folder au fond du cartable, vous pouvez scrapper le verso des pages à l’envers, pour voir toutes les photos à l’endroit, sans avoir sans cesse à tourner le cartable dans tous les sens ! 

 

Complément pour le Grand Album Cartable

La structure du grand cartable est la même que celle du petit, et se monte de la même façon, mais les pages d’albums ne sont pas fournies  avec. Voici donc un petit complément, pour partager avec vous l’idée que j’ai eu, pour scrapper cet album.

Dans le grand cartable d'Eva, je veux regrouper un très grand nombre de souvenirs d'école et d'activités extra-scolaire. L’idée était qu’en ouvrant ce cartable dans quelques années, elle se remémore ses années d’écoles, revoit des photos de ses maitresses, de ses copines de classes, mais aussi, qu’elle retrouve bien rangé et classé ses photos de classes et quelques unes de ses œuvres de maternelle et de ses pages de cahiers de primaire. Et puis, de fil en aiguille, en parcourant toutes les photos mois par mois, pour retrouver les photos de kermesse, de sortie d’école où j’avais accompagné, j’ai réalisé que je pouvais ajouter dans le cartable les activités extra-scolaire, qui se font  au même rythme que l’école, et même l’anniversaire avec les copains et copines, car en général, les enfants invités sont des amis de l’école ! Voilà en quelques pages de quoi regrouper de magnifiques souvenirs liés à la scolarité !

Pour les pages de l'album, j'ai créé une sorte de hiérarchie avec "dossier" et "sous-dossier". Les « dossiers » sont des doubles pages, plus grandes, servant de couverture à une année scolaire. A l’intérieur, je créé de nombreuses doubles pages, les « sous-dossiers », plus petits, pour chaque évènement de cette année là.

 


Les dossiers mesurent 30 cm de large par 21 cm de haut, quand ils sont fermés. En réalité, j’ai créé une page de 42 cm par 30 cm, que j’ai plié en deux, pour former deux pages de 30 par 21 cm. Non, non, je n’ai pas de papier de scrap de 42 cm ! J’ai coupé une feuille de 15 par 30 cm (verte) que j’ai plié en deux pour faire 7.5 par 30 cm, pliée. J’ai découpé une feuille de papier Bazzill (blanche) en deux formats de 30 par 15 cm. J’ai ensuite collé en les superposant les pages blanches sur chaque coté de la page verte, pour que la hauteur totale de la page bicolore fasse 21 par 30 cm. Sur le chevauchement des deux feuilles de papiers, je me suis amusée à faire de la couture, laquelle solidifie encore plus le collage des deux pages !!! L’avantage des tailles que j’ai choisies est que les chutes de Bazzill sont réduites à leur minimum et que j'ai laissé un peu de place, en haut, par rapport à la taille du cartable, pour pouvoir mettre les onglets avec les différents niveaux de classe (petite section, moyenne section… CP, CE1… 6ème…).

 



Les « sous dossiers » à l’intérieur de chaque double page « dossier par niveau de classe »  sont plus petits. Dans ce cas, les pages mesurent 26.5 cm de coté par 15 cm de haut, soit une page de Bazzill de 30 par 26.5cm, pliée en deux dans le sens des 30 cm ! Encore une taille parfaite pour minimiser les chutes et pour mettre des onglets, à droite des pages, pour suivre les différentes animations de l’année scolaire ! Je vais caler les pages à gauche du mini album, pour faciliter au mieux l’accès aux onglets sur la droite ! Voici la dernière et 8ème page des sous dossiers comme exemple.



Comme toujours, je n’ai malheureusement pas eu le temps de scrapper assez, et je ne peux vous montrer que le niveau de Petite section de maternelle. Je n’ai pas eu le temps de scrapper le reste des niveaux, ni le cartable ! Ce sera pour plus tard ;-( !!!

La décoration a été faite en conséquence sur la 3ème page du grand dossier. J’ai écrit l’année 2005 2006 au pochoir, et le niveau de la classe « Petite section », tout en haut de cette troisième page. Ainsi, en feuilletant les pages du sous dossier de « petite section », on peut toujours voir ces dates et le niveau de la classe.

 

 

Attention, si vous voulez comme moi coudre les pages au fond du cartable, vous devez scrapper le recto mais aussi le verso des pages face à vous, pour voir toutes les photos à l’endroit quand  vous feuilletterez le cartable, sans avoir sans cesse à le tourner dans tous les sens ! 


Voilà mon idée pour scrapper cet immense cartable, rempli de souvenirs colorés. J’ai d’ailleurs trouvé très agréable de partir de papier Bazzill blanc et de créer chaque page avec des pochoirs.

Cela permettait une très grande liberté face aux couleurs souvent très vives et difficiles à accorder de toute une classe d’élève ! Le mélange vert-bleu-rose s’est avéré très pratique pour ce cartable de fille ou un mélange vert-bleu-orange  pourrait être parfait pour un garçon ! A vous de voir !!!


N’hésitez pas à partager avec moi vos réalisations de cartables, en les déposant dans la galerie d’EmbelliScrap !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Votre panier -- Volatilité ?
Produit Prix #
Le panier est vide.

Frais de port :
A partir de 1.65 € !*
GRATUIT à partir de 50 €

*Monde


S'identifier - aide ?